Vous êtes ici

La Fondation Attijariwafa bank a organisé le mercredi 3 juillet 2019, à Al Hoceïma, la 51e édition de son cycle «Échanger pour mieux comprendre» autour de la thématique « Regards croisés sur les mesures d’accompagnement de la TPE marocaine ».

Cette nouvelle rencontre régionale s’est déroulée en marge de l’inauguration de Dar Al Moukawil à Al Hoceïma pour échanger avec les forces vives de la province autour des recommandations du Forum des Petites Entreprises, organisé par le groupe Attijariwafa bank, le 13 février dernier à Casablanca.

Dans un mot de bienvenue prononcé au nom de M. Mohamed El Kettani, Président Directeur Général du groupe Attijariwafa bank, M. Rachid Magane, Directeur exécutif en charge de la région Tanger Tétouan-Al Hoceïma du groupe Attijariwafa bank, a déclaré, devant une assistance prestigieuse composée des autorités locales, opérateurs économiques et représentants de la presse locale et nationale : « Nous avons initié cette rencontre car il est important pour nous, de tenir compte des analyses de nos intellectuels, mais aussi, des suggestions émanant de toutes les composantes de la société, pour continuer à enrichir la panoplie des recommandations, tout en tenant compte des préoccupations régionales. Notre objectif ultime est que chacun puisse se réapproprier les fruits de ce travail citoyen pour favoriser l’éclosion de l’auto-entrepreneuriat dans notre pays. »

Modérée par M. El Mehdi Fakir, Économiste et Consultant en management du risque, cette conférence a réuni des intervenants de haute facture : Mme Fatima Zahra Aziz, Directrice exécutive de la Fondation Marocaine pour l’Éducation Financière ; M. Houdaïfa Améziane, Ancien Président de l’Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan et Professeur universitaire à l’ENCG ; M. Abdelatif Komat, Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de Casablanca ; et M. Mohamed Haïtami, Président Directeur Général du Groupe Le Matin.

Tout au long de la rencontre, la question de la formation a été au centre du débat. Les quatre panélistes ont soulevé le rôle important de l’école et de l’université dans la sensibilisation et la préparation des jeunes à l’entrepreneuriat. Parmi les facteurs déterminants dans la réussite des projets entrepreneuriaux, les conférenciers ont insisté sur l’importance de la formation continue, au-delà du premier diplôme, et de l’éducation financière ; ainsi que la maîtrise du digital pour saisir les nouvelles opportunités. « Il est également important de célébrer l’échec et d’en tirer les leçons pour relancer un nouveau projet viable. De même, la passion permet de persévérer et d’avoir la force de faire face aux difficultés et aux challenges inhérents à l’entrepreneuriat. »

Aussi, face aux défis économiques et sociaux du Maroc, les panélistes ont souligné le rôle stratégique des TPE dans la lutte contre le chômage. Pour eux, l’auto-entrepreneuriat devrait être le pilier principal du nouveau modèle de développement marocain ; un projet sociétal et économique qui nécessite la mobilisation de tous. « À l’image de l’appui dont bénéficie le secteur agricole, le Maroc gagnerait à mettre en place un écosystème qui accompagnerait les auto entrepreneurs, à la fois dans l’accès à la formation, aux financements et aux marchés ; et les soutiendrait en cas de difficultés. »

Enfin, les panélistes ont insisté sur l’importance du potentiel entrepreneurial de l’axe Tanger-Tétouan-Al Hoceïma qui est la deuxième région pourvoyeuse d’auto-entrepreneurs dans le royaume(15 % du total national). Par ailleurs, plus de 800 projets sont programmés dans le cadre de « Al Hoceïma, Manarat Al Moutawassit » dont la plupart sera concrétisée dans les mois à venir. De ce fait, les panélistes ont appelé les jeunes à se former sans attendre pour répondre aux besoins imminents en compétences locales, aussi bien salariales qu’entrepreneuriales.

À travers cette conférence-débat, la Fondation Attijariwafa bank démontre, une fois de plus, sa volonté de promouvoir, à travers l’ensemble des régions, un débat constructif autour de thématiques économiques et sociales qui concernent l’avenir de notre pays.

Contact presse - Attijariwafa bank
Mme Ouafaâ GHAOUAT

Responsable Relations Presse - Communication Institutionnelle
Téléphone : +212 522 54 53 57
Mobile : +212 647 47 32 90
Email : O.Ghaouat@attijariwafa.com

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !